Scroll to top

Martine G

CHEF DE CABINE RETRAITÉE AIR FRANCE
A mon retour de Londres où j’ai passé deux années, le Printemps 1979 me fait cadeau d’une jolie paire d’ailes AF, sitôt accrochées avec fierté sur mon sein gauche. Commence avec un premier vol en 707, ma carrière des Airs, ma vie d’Hôtesse de l’air… 37 ans de carrière. Oui, une carrière avec autant d’heures de nuit que de jour, de repas pris car il est « toujours l’heure de manger quelque part » et de sommeil difficilement acquis, car… « il est toujours l’heure de dormir, mais… ailleurs ! » Ce ressenti permanent, d’être ici, avec un pied là-bas, rarement en phase avec, sa famille, ses amis, le calendrier… quel calendrier ? Lost in Translation n’est pas un de mes films préférés pour rien. C’est Juste çà. J’ai adoré cet état, être juste un petit peu à côté, comme décalée, les voyageurs connaissent bien. Et puis… un retour Pékin… Le printemps 2018, cruel celui-là, va arracher mes ailes pour marquer mon sein droit d’un K au fer rouge. « L’annonce », disent-ils. Quel terme d’une jolie banalité ! Ensuite tout s’enchaîne, à partir de fin mai 2015 : opération de la tumeur, découverte de métastases ganglionnaires, traitements complémentaires – chimio/radio thérapie, avec pas mal de séquelles, puis enfin ablation du sein et reconstruction. Dans 9 jours, je serai de retour à la Clinique St Jean de Dieu pour mon 5° RDV avec mon Chirurgien. Il dit que cela sera la dernière étape… Affaire à suivre… J’ai maintes fois sur le Forum HCC parlé et partagé mon expérience, mes ressentis, en direct ou en MP. Ce Forum est une aide précieuse pour nous toutes et tous. Je nous salue et nous remercie toutes pour nos contributions, nos partages d’adresses de praticiens (ça c’est extrêmement utile;), ou pour un bisou, tout simple, mais qui va droit au cœur.

Astrid A-B

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE
Suite à la perte d’une de mes amies j’ai senti au plus profond de moi qu’il était temps de me dédier à l’aide des personnes souffrant de cancer. Passé le choc, la détermination et l’envie ont pris place. Constituer une équipe, partir de rien, seulement d’une volonté unique et commune, celle d’aider est une expérience tellement enrichissante. Participer à une action comme celle-ci n’a fait que confirmer que dans le milieu de l’aérien (composé à 70% de femmes) nous n’avions malheureusement pas assez d’informations sur la prévention, les dépistages possibles ni de pistes réelles d’aides.  La solidarité a toujours fait partie de mon quotidien et me réaliser à travers cette expérience unique et si intense m’aide à m’épanouir…  Je suis admiratrive de toutes ces personnes atteintes et leur dédie un proverbe qui, à mes yeux, résume parfaitement notre association. « Point de plus fermes murs que l’union et le courage ».

Marie R

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

En une belle journée de Printemps 2014, qui avait plutôt bien commencé, me voilà partie avec mon chéri faire ma toute 1ère mammographie, décontractée… Et là surprise !!! Ma vie a été chamboulée… Quelques instants de panique, et puis branle-bas le combat, mode guerrière activé… J’attaque le protocole opératoire et les soins de suite et me voilà en rémission… Bon ça n’a pas été si facile que ça, il y eu les moments de blues, les doutes, les douleurs, la fatigue, les effets secondaires divers et variés, que je continue encore éprouver. Au moment où je traversais tout cela, où je reprenais le travail, naissait cette association des hôtesses de l’Air contre le Cancer et ce formidable Forum, hasard ou pas, je ne saurais le dire, mais une communauté s’est créée autour de cette maladie, au moment où j’en avais besoin. Grâce à l’association, grâce au forum, j’ai trouvé du soutien dans les moments difficiles, j’ai rencontré des personnes magnifiques, je fais partie d’une communauté qui combat à sa manière le Cancer. A moi maintenant, d’aider les autres à ma manière… Une question sur les problèmes administratifs, sur le mi-temps thérapeutique ou sur l’invalidité, contactez-moi… je suis passée par là et maîtrise toutes ces subtilités en périphérie de la maladie.

Marjorie B

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE
La première fois que j’ai entendu parler du cancer du sein c’était en 1994, j’avais 14 ans et ma grand-mère nous apprenait qu’elle était touchée. Puis des amies, des collègues, ma tante ont elles aussi dû se battre à leur tour. Quand l’association des « Hôtesses de l’air contre le cancer » a été créée, c’est tout naturellement que j’ai voulu les soutenir en relayant leurs messages via les réseaux sociaux, puis en m’engageant davantage en tant que bénévole lors de manifestations.

Sandrine F

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE
Je venais d’avoir 41 ans et j’avais un merveilleux projet en tête, celui de faire un enfant avec l’homme de ma vie. Nous devions être aidés médicalement mais lors des examens préalables on m’a découvert un cancer. Le mot a été posé un lundi, je m’en souviens car nous partions en Malaisie le vendredi suivant. J’étais tellement loin de tout cela que lorsque le médecin m’a annoncé que j’avais un cancer, je lui ai répondu « cela ne va pas être possible ». J’ai cherché des groupes d’entraide sur le net mais c’est au sein de mon travail que j’ai trouvé celui qui allait devenir « Mon Groupe, Mon Association de référence ». La toute jeune association Les hôtesses de l’air contre le cancer cherchait des personnes touchées par le cancer pour poser pour le tout Premier calendrier. Je n’ai pas hésité une seconde et j’ai répondu présente ainsi que pour toutes les manifestations qui allaient suivre. Nous nous entraidons à travers le forum, nous parlons de nos peurs, de nos victoires, de nos coups de gueule, nous demandons des conseils et plein de petites choses tellement importantes. Depuis j’ai malheureusement dû y inscrire ma maman, c’est dramatique mais je sais qu’elle trouvera comme nous toutes des mots et des individus qui sauront la conseiller avec douceur et bienveillance.

Carole D

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Je rentrais de Detroit, j’avais rendez-vous avec mon gynécologue car j’avais senti une boule un mois auparavant dans mon sein. C’était le 22 mars 2012 : allaient s’ensuivre une batterie d’examens pour lever le doute. Trois semaines plus tard, le diagnostic fut posé… carcinome infiltrant RH-, HER2 surexprimé, multicentrique. Ce fut pour moi un atterrissage forcé, il fallait que j’accepte cette étrange colocation, pour monter au front, pour me battre et m’en sortir… Les choses se sont enchaînées très vite avec 8 séances de chimiothérapie, mastectomie, 25 séances de radiothérapie et 18 d’HERCEPTIN, puis, enfin, la reconstruction physique et surtout morale. J’ai au final vu la lumière au bout du tunnel après 3 ans et demi de combat… J’ai tenu bon grâce à l’amour de mes proches, qui ont toujours été à mes côtés. « Ce qui ne tue pas rend plus fort », aujourd’hui la vie est belle. L’association les Hôtesses de l’Air contre le Cancer permet à toutes les femmes d’être sensibilisées aux examens préventifs et à toutes les fighteuses de trouver une écoute bienveillante et du réconfort. C’est pourquoi je tiens à contribuer à l’animation de ce forum, sur la base de l’expérience que j’ai vécue, pour à mon tour apporter du soutien et du réconfort à celles et ceux qui n’en sont pas encore ressortis.

Sandrine A

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Je m’appelle Sandrine, je suis hôtesse de l’air sur la division Afrique Moyen-Orient. Ma grand-mère est décédée d’un cancer du sein… ma mère elle aussi a lutté pendant plusieurs années contre lui… chimiothérapies, rayons… perte de cheveux, quel palliatif ? Une perruque peut-être ?!? J’ai été opérée il y a 6 ans… pas de métastases mais un « œuf d’autruche », un nodule de 4x6cm sur mon sein droit. J’ai aujourd’hui 17 points de suture et je suis toujours suivie car je viens de l’est de la France et malheureusement, il n’est pas exclu que je pâtisse des conséquences de l’accident de Tchernobyl, et de ce qui en découle physiquement, c’est-à-dire des nodules thyroïdiens aussi…

Cécile C

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Je m’appelle Cécile j’ai 36 ans et je suis hôtesse de l’air. En 2016, alors que j’étais enceinte, on m’a découvert un lymphome (cancer des ganglions).

A ce moment-là, l’association m’a tendu la main et m’a convaincue que je pouvais être plus forte que la maladie ! C’est chose faite puisqu’aujourd’hui, je suis en rémission et j’ai même pu reprendre, doucement, les vols… !

Coralie M-C

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Je m’appelle Coralie et j’ai 38 ans …
J’ai découvert le mot cancer lorsque ma petite cousine est tombée malade. Très vite j’ai compris que nous devions agir, aider ces enfants malades, améliorer leur quotidien et remplir leurs vies de rires. Après son décès… je me suis promis de faire tout ce que je pouvais pour lutter contre cette maladie. En 2008, j’ai participé à la Parisienne pour Claude, la maman de mon amie Fanny touchée par le cancer du sein : là j’ai couru, si vite, avec tant d’émotions, avec les encouragements de toutes celles dont seuls leurs esprits étaient présents sur le passage, Mélanie était là aussi… Une photo sur mon cœur.

A l‘arrivée j’ai pleuré… Ces larmes j’ai décidé de les utiliser pour combattre ! Etre plus forte pour ELLES, ces femmes merveilleuses qui tous les jours se lèvent malgré leurs peurs, leurs souffrances, la lourdeur du traitement.
Puis j’ai été touchée par cette femme, Arzelle, une collègue, un petit bout de femme merveilleuse, combative, généreuse, la certitude chevillée au corps qu’il ne fallait rien lâcher.

Ne croyons pas que cela n’arrive qu’aux autres , nous sommes tous et toutes touchés par des moments difficiles. Je suis fière de représenter les Hôtesses de l’Air contre le Cancer… fière de représenter toutes ces merveilleuses wonderwomen, fière de faire partie de cette belle famille des Hôtesses de l’Air contre le Cancer, fière de côtoyer ces femmes touchées par la maladie.

Cette fabuleuse association créée par des amoureux des autres, des gens qui ne comptent pas leur temps, je leur dois de tous les remercier pour leur investissement personnel, tant il est incroyable. Nous avons besoin de vous, de votre énergie , de votre générosité …. soyons forts tous ensemble pour la mettre à terre cette p****n de Maladie.

Nathalie B

CHEF DE CABINE PRINCIPAL AIR FRANCE

Ma philosophie de Vie m’amène en Mars 2015 à appliquer tous les concepts que je connaissais afin de traverser un tsunami, plus précisément un cancer du col de l’utérus, joli cadeau d’anniversaire pour mes 50 ans… Positive, déterminée à mettre toutes les chances de mon côté, j’ai utilisé tous les moyens à ma disposition afin de lutter POUR ma Vie et retrouver la Santé. Psychologie positive, médecines alternatives, alimentation, énergétique, spiritualité… Vivre l’instant présent dans l’accueil de toutes mes émotions m’a permis de traverser l’épreuve au mieux et aussi de grandir encore plus. En même temps naissait l’association des Hôtesses de l’Air contre le Cancer. Participer au forum m’a permis de ne pas me sentir isolée, de partager les bonnes idées, les angoisses, les coups de gueule, tout comme les coups de blues, et ainsi de s’écouter, se défouler mais surtout s’entraider, se motiver. Tout cela pendant le traitement, en pleine phase de survie, mais aussi après, dans la lente reconstruction post-traitement, période d’introspection et de recentration sur soi, mais terriblement importante pour la reconstruction de son Être entier. Aujourd’hui, j’ai repris les vols à temps partiel. HCC Angel, sur le forum et pendant les vols, je partage ma philosophie de Vie afin d’agir en prévention, pour permettre à l’ensemble des combattant(e)s de trouver les moyens d’être acteurs/actrices de leur Vie et de leur Santé.

NDLR, rédigée par LJ : Nathalie B a toujours été une personne sensible aux autres, empathique, ainsi qu’une représentante des médecines alternatives, en complément des traitements traditionnels, pour ce qu’elles pouvaient apporter en terme de mieux-être et de confort de vie amélioré. Dans la continuité de cette logique, et en tant qu’olfactologue et aromatologue, elle a créé L’Atelier de Târâ, qui est un site de référence en matière de conseils pratiques sur l’utilisation des huiles essentielles, un lieu virtuel de « zenitude » où chacun trouvera sa place et disposera des moyens pour enfin mieux accueillir son Moi intérieur, en y trouvant un peu de sérénité et de bien-être.

https://www.latelierdetara.com/

Karine C

CHEF DE CABINE AIR FRANCE

Trop de monde, trop de proches touchés par ce fléau. L’association des Hôtesses de l’Air contre le Cancer est une très belle initiative, notamment pour récolter des fonds afin d’aider la recherche à avancer, mais aussi pour sensibiliser toujours plus autour de la prévention.

Cette manière dynamique et positive de toucher du monde au travers d’événements sportifs ou visuels en baladant nos couleurs roses de par le monde correspond à l’idée de la force et du courage que l’on s’en fait, que je m’en fais.

J’ai du temps, de l’énergie et ce beau métier d’hôtesse, je suis donc heureuse de pouvoir contribuer à ma façon à cette lutte acharnée.

Yane A

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Ayant 2 amies proches touchées par le cancer du sein, quand en 2015 l’idée d’un calendrier « des hôtesses de l’air contre le cancer » a été lancée, il n’a fait aucun doute que je devais me porter volontaire pour y participer.

Cette expérience à laquelle j’ai eu la chance de participer a été riche en émotions et partages. Elle m’a permis de rencontrer des femmes extraordinaires, tant par leur courage que dans leurs forces pour combattre cette maladie.

J’essaie, depuis, de m’investir au mieux, de participer aux manifestations et d’apporter mon aide dès que je le peux.

Marion C

CHEF DE CABINE AIR FRANCE
Moi, Marion, 46 ans , dans les avions depuis 24 ans, à parcourir le monde, à rencontrer, croiser des hommes, des femmes de la terre entière, et un jour s’arrêter parce qu’une cause vous touche… Pourquoi ? Aucun cancer dans ma famille ! Pour qui ?… Je n’ai pourtant pas perdu d’amis. Donc ce doit être simplement pour vous, pour elles, pour eux, peut-être… juste parce que j’aime les gens et que les aider, les soutenir, et s’investir est la Plus belle façon d’aimer.
Une rencontre, une belle rencontre, “Jean-Claude”, qui a enfoncé les portes et desserré le carcan de cette maladie au sein de nos avions, au sein de notre métier, et qui a tout fait pour porter très haut cette cause, au mois d’octobre, mais pas seulement,  puisque c’est une cause de chaque jour pour les personnes touchées. Ils nous a embarqués dans cette histoire merveilleuse, qui malheureusement fait tant de mal. Mais tous ensemble nous sommes plus forts. J’ai vu des femmes se battre, des femmes malades remonter le moral d’autres, des femmes courageuses qui n’ont jamais rien lâché, “Force & Courage” est notre mot d’ordre.. le seul et unique. Keep faith.
Merci JC de ce que tu as créé.
Quelle fierté !

Chrystèle C

ASSISTANTE TECHNICO-COMMERCIAL SUPPORT TEAM PARIS MONTREUIL AIR FRANCE

Je suis personnel au sol AIR FRANCE depuis Juin 1991. Je suis positive, courageuse, volontaire, et toujours soucieuse du bien-être et du bonheur des personnes qui m’entourent. Malgré les épreuves de la vie je n’ai jamais rien lâché. Une âme de guerrière… C’est dans mes gênes.

Juillet 2000 mon papa est foudroyé en 1 mois par le cancer… en juillet 2013 le cancer frappe à nouveau dans ma famille : une première fois ma sœur, en Octobre 2013 c’est mon tour et en février 2017 je perds aussi ma maman.

Septembre 2018 je prends contact avec Jean-Claude Chau, je lui parle de mes projets d’organiser Octobre Rose au sein du Commercial France Air France, car nous, navigants et personnels sol, devons nous battre ensemble. Et là tout apparaît en moi comme une évidence, je découvre tout ce qu’a fait l’association les  Hôtesses de l’Air contre le Cancer depuis ces débuts, ce qui a été mis en place, et l’univers de ces guerrières, ces femmes EXTRA-ORDINAIRES, ces anges, ces sœurs de combat.

Alors je comprends qu’“Aimer c’est Aider”. C’est à cet instant que je sais quel doit-être le sens de ma vie et ma mission : Être parmi vous chaque jour.

Stéphane F

CHEF DE CABINE RETRAITÉ AIR FRANCE

Retraité après 28 ans de carrière de navigant commencée en 1988 à Air Inter et terminée comme chef de cabine Long Courrier AIR FRANCE.

Touché par l’empathie de mes collègues publiant sur une page privée Facebook leur poitrine dénudée en soutien de l’une des leurs atteinte d’un cancer du sein, l’idée me vint d’en créer un calendrier dont les bénéfices pourraient être reversés à la recherche.

Épaulé par Astrid, Anne-Aurélie, et Jean-Claude, l’association fut créée et se transforma en quelques mois d’une simple publication de photos en un fabuleux projet à long terme, tourné vers l’entraide, le soutien.

Quoique jamais touché directement par la maladie, il me parut évident et essentiel de donner un peu de mon temps et de mon énergie pour cette belle cause.

Sandra S

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Lorsque le cancer a touché des membres de ma famille, je me suis sentie impuissante devant la souffrance physique et psychologique que leur infligeait cette maladie.

Et puis j’ai compris que je pouvais aider, malgré tout.
L’aide, le réconfort, les conseils, l’information, le partage, donner de la joie, de la force, de l’espoir, c’est ce que fait merveilleusement bien l’Association des Hôtesses de l’Air Contre le Cancer, que je soutiens pour toutes ces actions et ces valeurs qui sont aussi les miennes.

Armony C

HÔTESSE DE L’AIR AIR FRANCE

Je suis une jeune maman pleine d’énergie, aimant la vie et profondément consciente de la chance que j’ai d’être en bonne santé.

Comme par effet de contraste, pour me rappeler à quel point, parfois, cet état peut être fragile, j’ai perdu une proche du cancer, ma tante est en rémission totale et ma soeur de coeur se bat comme une lionne aujourd’hui. C’est pour toutes ces raisons que j’ai eu l’envie irrépressible de m’investir au bénéfice de cette cause, avec mon temps et mon énergie, aux côtés d’une équipe de choc, nous les connaissons toutes et tous, il ne me semble pas utile de les nommer, mais plutôt simplement de les remercier pour tout ça.

Mon rôle est d’assurer des permanences au bureau pour vous accueillir et vous renseigner avec bienveillance. Mais aussi de courir aux couleurs de l’association, et de participer aux missions que l’on voudra bien me confier. Tout ça avec le sourire, notre plus belle arme.

Michaël P

STEWARD TRANSAVIA

Engagé depuis plusieurs années auprès d’enfants malades ou en situation de handicap, j’ai naturellement souhaité apporter ma considération sincère et mon amour de l’Autre au coeur de mon univers professionnel. Lorsque j’ai appris qu’une femme sur huit, aujourd’hui, risquait de développer un cancer du sein, alors que le dépistage précoce pourrait sauver de nombreuses vies, j’ai cherché le moyen de sensibiliser l’ensemble de mon environnement professionnel au sein de Transavia.

Parce qu’une bataille ne peut pas se gagner seul, j’ai ardemment souhaité que les personnels de Transavia travaillent de concert avec l’association des Hôtesses de l’Air contre le Cancer. Aussi Jean-Claude et son équipe nous ont accueillis à bras ouverts. J’y ai rencontré des gens humanistes et engagés. L’ensemble de nos PN peuvent aujourd’hui bénéficier du soutien et de l’expertise des HCC. Avec un certain recul, je crois pouvoir dire que Transavia est fière de disposer de moyens pour se battre, chaque jour, contre cette « foutue » maladie aux côtés de cette formidable association et de porter leurs couleurs à l’occasion de multiples évènements.

Christelle S

CHEF DE CABINE AIR CARAÏBES

J’ai débuté ma carrière de Personnel Navigant Commercial à l’âge de 22 ans chez Airlinair qui est devenue HOP !.  Aujourd’hui, je m’épanouis au sein d’Air Caraïbes depuis quelques années. Mon métier m’a permis et me permet encore de faire de belles rencontres, l’aérien est un milieu exceptionnel pour ça… Nous avons tous connu une personne qui, du rang de collègue, est passée à celui d’ami(e), voire même plus, je l’ai vécu comme tant d’autres. Jusqu’ici rien d’exceptionnel. Un certain jour de novembre, en escale en Guadeloupe, un jour que je n’oublierai jamais, je reçois un appel….la sentence était tombée…mon amie avait un cancer du sein… Après avoir digéré l’annonce de son diagnostic, je me suis promis d’être là, de la soutenir et de me battre à ses côtés. C’est en cherchant à l’aider que j’ai connu l’association Les Hôtesses de l’air contre le Cancer ! Leur mot d’ordre : se battre, chaque jour ! Nous le vivons ainsi !!! Je soutiens les HCC car il faut se battre, il faut s’informer pour mieux sensibiliser, il faut se soutenir. Les HCC est l’association parfaite pour ça. Dans le milieu aéronautique, nous sommes de plus en plus touché(e)s, et, ce, de plus en plus jeunes. Depuis l’année dernière, Air Caraïbes fait aussi partie de ce combat à vos côtés, j’en suis heureuse et fière. Merci pour votre implication, votre mobilisation. Merci d’être là.

Malwenn O

CHEF DE CABINE AIR CARAÏBES ATLANTIQUE

Issue de la Grande Famille de l’aérien, une maman hôtesse de l’air et un papa pilote, c’est tout naturellement que j’ai commencé a voler de mes propres ailes en 2006. Ce métier, qui emplit encore mes yeux de milliers d’étoiles, me permet toujours de rencontrer des collègues, devenant parfois des amies, des complices d’escale merveilleux(ses). Et puis, soudainement, je fais la connaissance de ces deux hôtesses et femmes incroyables, qui vont traverser l’épreuve d’une vie avec tellement de courage et de bienveillance. En cherchant, mue par l’envie d’aider, j’ai découvert cette belle association Les Hôtesses de l’Air contre le Cancer, qui, au travers de notre métier, aide chaque collègue souffrant de cette terrible maladie, mais aussi transmet cette noble cause consistant à informer, sensibiliser et faire connaître les risques potentiellement associés à l’exercice de notre si beau métier de Personnel Navigant.

Grâce à cette belle rencontre avec Jean-Claude, nous sommes parvenus à convaincre Air Caraïbes de rejoindre la lutte menée par l’association et de conduire des actions conjointes avec les Hôtesses de l’air contre le cancer. Alors en tant que femme, maman et hôtesse, j’ai la fierté de la faire connaitre et d’aider à son développement, en tant qu’adhérente.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

fr_FR
en_US es_ES it_IT pt_PT de_DE nl_NL fr_FR