Desplazarse hacia arriba

Cáncer de mama


Qué saber ...

La realidad (FRANCE)

0

Nuevos casos por año en Francia.

0

La mujer de cada 8 será afectada durante su vida.

0

% de factores de riesgo adicionales para la gente de mar, debido al trabajo nocturno, que induce una alteración de los ritmos circadianos, así como a radiaciones ionizantes

0

Las mujeres mueren cada año por cáncer de seno

0

las mastectomías se realizan anualmente

0

% de hombres también son víctimas de cáncer de seno

El autoexamen es la primera acción preventiva que todos pueden aprender

Antes de cualquier consulta médica, mamografía y / o ultrasonido, es esencial conocer su cuerpo, especialmente sus senos. A partir de los 20 años, adopte el mismo reflejo cada mes: examínese unos 8 días después del final de su ciclo menstrual y esté atento a una nueva apariencia, una deformación, asociada o no a cualquier dolor. Tenga cuidado, no sea demasiado alarmista, un tamaño, una deformación o un nódulo no siempre firman la presencia de células malignas y, por lo tanto, un posible cáncer. Esto puede ser solo una alerta, y como le recordamos constantemente: cuanto más esté atento a estas señales, mejores serán las indicaciones que puede consultar con su médico, quien lo guiará en el transcurso de Atención adecuada y coordinada. En presencia de células sospechosas, la detección temprana, que iniciará a través del autoexamen, asegurará que tenga una mejor oportunidad de una cura completa.

El derecho a ser olvidado, ¿dónde estamos?

la derecho a olvidar permite a las personas con cáncer no declarar, después de un cierto período, sus antecedentes al suscribir un seguro de prestatario. Este derecho fue introducido en el marco de la convention AERAS (Asegure y solicite préstamos con mayor riesgo para la salud) que facilita el acceso a seguros y créditos para las personas con mayor riesgo para la salud.

El acuerdo AERAS establece una ruta de préstamo para facilitar el acceso a seguros y préstamos para personas con un riesgo de salud agravado. Se aplica tan pronto como un candidato presenta un riesgo agravado para la salud en vista de los elementos médicos proporcionados.
La solicitud de seguro se examina en 3 niveles sucesivos si es necesario.

"Reducción del tiempo a siete años para el cáncer de mama PT0 M0" fuente Rose Up asociación 06/03/2019

  • El nivel 1 corresponde al análisis de riesgo estándar.
  • Si el archivo se rechaza en el nivel 1, se transfiere al nivel 2 de examen y es objeto de un análisis individualizado. En esta etapa, el asegurador puede solicitar exámenes médicos adicionales.
  • Si el archivo es rechazado en el nivel 2, se reconsidera en un tercer nivel constituido por un grupo de reaseguradores (aseguradores de aseguradores) que deciden como último recurso en la solicitud de seguro.
  • En caso de rechazo en esta etapa, el prestatario puede referirse a la Comisión de Mediación del Convenio AERAS.

El origen: la cinta rosa

 

rubanroseEn 1992, Mrs Evelyn H. Lauder, Senior Corporate Vice President d’Estée Lauder Companies, co-créa le Ruban Rose, reconnu aujourd’hui comme le symbole international de la campagne de sensibilisation sur l’importance du dépistage précoce du cancer du sein.

Grâce à elle, le mois d’octobreest devenu à travers le monde le rendez-vous annuel de cette campagne de sensibilisation.

En 1993, Mrs Lauder décida d’aider les plus grands chercheurs médicaux et scientifiques de la planète et créa la fondation Breast Cancer Research Foundation (BCRF) pour soutenir la recherche.

Sous l’impulsion de Mrs Evelyn H. Lauder,  la BCRF est devenue la plus grande organisation américaine exclusivement destinée au financement de grands travaux de recherche portant sur les causes, le traitement et les possibilités de dépistage du cancer du sein.

En France, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !, créée en 1994, est une émanation de la BCRF, dont les objectifs sont de promouvoir l’importance du dépistage précoce et de soutenir la recherche grâce à une campagne de communication et de collecte de fonds.
Les membres fondateurs de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! sont Estée Lauder Companies France et le magazine Marie Claire.

La Wellness Team Massage

Marie-Hélène G. notre secrétaire/trésorière est aussi une professionnelle du bien-être et des massages, avec son équipe : la wellness team massage, ils soutiennent l’association en promulguant des soins et des massages à nos équipes de sportives ou bien en faveur de l’association.

Les vertus des massages de Bien être pour les personnes atteintes de cancer ou l’Oncomassage

Les massages ont pour vertus d’apaiser les personnes atteintes de cancer, ceux-ci ne devant pas dépasser 30 min lorsque celles-ci sont en traitement !

Ce qu’un massage peut apporter à un patient :

  • Le touché agit sur l’émotionnel et le psychologique
  • Réduit le stress, les tensions et l’anxiété
  • Soulage les douleurs physiques et réduit les tensions musculaires
  • Stimule la défense immunitaire
  • Lutte contre l’insomnie vu qu’il est là pour apaiser
  • Diminue l’œdème
  • Installe un climat de confiance en soi et estime de soi, de son être qui est chamboulé et son corps physique modifié.
  • Améliorer la circulation du sang
  • Atténuer les nausées et maux de tête

Les personnes cancéreuses ont souvent peur de se faire masser.

Plus besoin d’avoir peur, il faut en parler avec votre oncologue et un massothérapeute qui peuvent être en correspondance afin de rassurer le ou la patient/te et d’être clair sur la pratique exercée sur la personne.

Le massage est rarement contre indiqué, au contraire il peut aider au traitement selon la technique de massage et si celle-ci est bien maîtrisée par le ou la praticien/ne.

Le massothérapeute doit être bien informé sur la pathologie, le traitement en cours, les différents soins, les différents symptômes, l’évolution par rapport au corps. Il s’agit donc d’avoir un bon entretien entre le ou la patient/te pour aussi qu’il y ait un climat de confiance, de respect et compassion.

Les techniques de massages appliquées doivent être adaptées aux types de cancer, aux traitements et à l’évolution de la maladie selon la personne. Le praticien doit savoir quel type de massage adapté et avoir l’autorisation du médecin afin d’avoir une action complémentaire !

  • On ne doit pas masser un patient en radiothérapie ou chimiothérapie qui a une infection virale ou bactérienne.
  • On n’applique en aucun cas les percussions et les frictions profondes sur un malade en traitement. On utilise les mains pleines et les doigts.
  • On ne masse pas une personne ayant de la fièvre ou ayant un traitement d’anticoagulants.

Le massage californien est basé sur de grands effleurements, il se pratique sur table de massages avec de l’huile, par de grands glissés fluides. Le praticien doit être à l’écoute du corps. Ce massage est fait pour procurer bien-être et détente totale.

Le shiatsu fait partie des massages très appréciés, c’est une technique qui est constituée de pressions des doigts sur les points réflexes plus ou moins intenses et sur les flux énergétiques de l’organisme. Pratique faîte sur patient habillé allongé sur futon.

Le Amma, massage sur chaise ergonomique, est un massage relaxant pratiqué sur les vêtements. Ce sont des légères pressions de façon à apaiser et harmoniser la partie dorsale du corps et bras lorsque c’est possible.

 

Il faut privilégier tous les types de massages avec glissés, effleurements, légères pressions, en utilisant des huiles neutres et/ou Bio si besoin, vu que les traitements rendent les peaux plus sensibles.

De préférence faire le massage sur les zones du corps non touchées, non affectées par la maladie de façon à ce que le massé retrouve la sensation de se réapproprier son corps.

Se faire Masser lorsque l’on supporte un lourd traitement, c’est réintégrer son corps, l’apaiser, être à son écoute et du coup être mieux avec soi-même !

es_ES
fr_FR en_US it_IT pt_PT de_DE nl_NL es_ES